COMMUNIQUÉ OUVERTURE SENTIERS HIVER 2016-17

La direction du club quad Trans-Témis avise ses membres que l’entretien des sentiers d’hiver de cette nouvelle saison demeurera le même que l’année dernière.


L’objectif est très simple, offrir le maximum de service aux membres en lien avec l’optimisation maximale des ressources matérielles et humaines disponibles, combinaison nécessaire pour l’obtention de sentiers de qualité.  Décision soutenue par les résultats obtenus durant la saison dernière, les commentaires positifs recueillis à cet effet et la décision prise par la direction de surfacer désormais sur tout son territoire. 


 Pour éviter toute incompréhension de la décision, elle désire vous faire part des motifs supportant cette dernière :

Objectif premier, que tout le sentier d’hiver soit surfacé en une seule opération.

Le pourquoi, ne pas revivre l’époque ou des portions de sentiers demeurent fermés parce que la surfaceuse ne pouvait compléter ses opérations dans la même journée. Rien de plus frustrant que de devoir retourner sur ses pas lorsqu’on ne l’a pas planifié et cette situation engendrait nombre de plaintes à ce moment là.

Objectif second, advenant une tempête majeure, on peut répéter une deuxième fois l’opération surfaçage le sur-lendemain dans la même semaine.

Le pourquoi, ne pas perdre le contrôle de la situation ou le fond durci du sentier pour en conserver la qualité.

Objectif troisième, advenant deux tempêtes de suite dans la même semaine, on peut multiplier les interventions.

Le pourquoi, les sorties en une seule opération permettent de doubler l’opération, impossible en mode double sorties qui augmente les sorties de surfaceuses à quatre. La qualité sentier en sera affectée, l’augmentation du personnel sera nécessaire et la gestion des opérations sera plus complexe et encore plus en cas de bris.

Objectif quatrième, la qualité sentier, l’effectif de machinerie actuel ne permet pas plus d’entretien que ce qui est fait présentement.

Le pourquoi,  la recette du surfaçage est chimique, elle doit s’exécuter la nuit pour être efficace, augmenter le kilométrage actuel obligera une les machines à opérer de jour, ce qui est contraire à cette pratique et ne donnera pas les résultats escomptés.

Objectif cinquième, finaliser la construction de sentiers sur le territoire témiscouatain.

Le pourquoi, la construction de sentier commande désormais 25 % de mise de fonds par le club par projet contrairement à près de 4 % net dans le passé, il faut gérer en conséquence pour les deux prochaines années. Deux projets majeurs de près de 200 000 $ viennent d’être présentés à la FQCQ pour l’an prochain. Éventuellement à long terme, lors de la fin des constructions, il pourrait devenir possible de pouvoir dégager un budget supplémentaire pour l’entretien d’hiver mais impossible pour le moment.

Objectif sixième, améliorer la qualité des sentiers d’été.

Le pourquoi, desservir les deux clientèles du club donc celle d’été qui représente la majorité  des membres, soit 56 %. Ceci sans négliger que la clientèle touristique est en forte hausse sur notre territoire et les commentaires positifs affluents aux bureaux touristiques sur la qualité de nos sentiers. Il est devenu nécessaire qu’on se préoccupe désormais de la qualité des sentiers d’été, la mise en forme a été amorcée cet été (on a beaucoup de rattrapage à faire à cet effet) avec l’engagement de deux employés à temps plein  et une fois qu’elle sera terminée, il pourrait aussi être possible éventuellement de dégager un budget supplémentaire pour l’entretien d’hiver, pour le moment ça demeure un objectif à long terme et il faut répondre aux besoins du moment.


Voici un bref résumé des interventions estivales dont plusieurs furent publiées sur le site web du club durant la période estivale : finalisation des travaux sur le Chemin Guérette, réparation d’un ponceau à Notre-Dame du Lac ainsi que la réfection d’un pont, 328 heures de nivelage durant l’été sur tout le territoire (8 semaine de 40 heures), 240 heures de réfection avec nos deux tracteurs, deux ponceaux d’importance au lac à la Banane à St-Louis du Ha! Ha!, réparation et stabilisation du pont de la rivière aux perches à Dégelis et un autre à venir d’ici l’hiver. Relocalisation de la TQ-10 à St-Louis vers le lac Sload dans un secteur en bien meilleur état, économie appréciable pour le club et amélioration notable pour ce lien vers Squatec.

Voilà donc une partie des arguments que voulait partager avec vous la direction du club, vous comprendrez qu’il n’est pas toujours évident de prendre «la décision» qui plaira à tous mais nous nous efforçons de s’y rapprocher le plus que possible.

Bonne saison hivernale 2016-17.

Jean-Yves Boucher, président

19-10-2016